Adjudication moderne à Armentiu 2/2

, par  agnouede , popularité : 16%

Jean de la Pène aura suivi cet été les bergers et leurs troupeaux dans ce cas d’"adjudication" moderne à Armentiu.

Au fil de ses rencontres, il nous aura appris le nombre exact des brebis (460 tàªtes), l’origine géographique des deux troupeaux (Arette et près de Lanne), les conditions d’accueil (loger dans la grange de Blanque, puis dans une cabane de chantier.. aux Sarres...).

Les bàªtes auront parcouru et rativoisé des espaces que nous estimions perdus pour le pacage et ensauvagés par un abandon de près de cinquante ans, mis à part les pacages du troupeau de Jean ( trois jours en 2009).

Elles auront mangé dans les couloirs d’avalanche, autour de la Hougarouze, pacagé au plateau de Oeyls, bu à cette source, atteint le Lat Gran et encore Escurède (Jean-Jacques aurait été enchanté).

Elles auront croisé l’ours comme les brebis et le troupeau de chèvres de Jean....

Aperà§ues rarement depuis Luz , il ne reste plus qu’un troupeau au premier septembre.

Nous souhaitons vivement que la Syndicale accueille à nouveau ces bergers dans des conditions optimales pour que revive notre montagne préférée....

Lecture : un article sur le pastoralisme en Ariège et l’enfrichement (Corinne et David Eychenne/ Jean-Marc Pinet).

Navigation