L’Oule à Bué

, par  agnouede , popularité : 3%

Je voulais depuis quelque temps aller visiter l’Oule de Bué o๠Marcel d’Arroudère mettait ses vaches.
Le 7 aoà »t, nous partons non sans avoir relu le recensement de Rondou à propos du secteur ainsi que l’article de Lucien Briet : La perte du Soutarra

Cependant, nous ne pourrons faute de temps explorer le versant Soutarra et Salhént.

"Cabanes du Soutarra Pà¢turages et cabanes sur la rive droite du gave de Céstréde, an avl du lac de ce nom et de celui dâ ??Antarrouyes alt : 1800 m ( face prise eau barrage)

Cabanes de SalhéntEntre les cabanes de Soutarra et lâ ??Arriu Déra Oule

NB : sur la carte Cassini in Cavaillès, on voit la cabane de Salent située sous la cascade de Soutarra.

Nous irons dons à la recherche des cabanes ci-dessous :

"Cabanes de la Oule
"Sur la rive gauche de lâ ??Arriu Déra Oule, au dessous de la Tusque de male"

Or , nous trouvons tout d’abord, un plateau avec un coueyla de belles dimensions.

On trouve ensuite la cabane crée par la Syndicale :

Mais, aussi sous la Tusque de Male comme le précise Rondou :

Enfin, en descendant, sous les prises d’eau cimentées

Cabanes dét Hourn
En face des cabanes de la Oule, sur la rive droite de lâ ??Arriu Déra Oule
notées cabanes de la Houre chez Cassini.

Ayant subi des modifications, lors des travaux hydrauliques, le site est peu lisible, j’y reviendrais....

Enfin, je consacrerai un article aux inscriptions trouvées en nombre comme aux Stoussaous.

Sources :

RONDOU, P . Essai sur la toponymie de la vallée de Barèges. Bulletin Pyrénéen, 1919 p 337

Navigation