Yerbeller à l’Agnou

, par  agnouede , popularité : 3%

Pour tromper l’ennui et assurer de quoi manger à ses chèvres ou à ses brebis, Jean s’est remis au portage de "pailhères" très en vogue au début du pastoralisme.
On observe qu’il n’a rien perdu de sa dextérité, de son pas lent et assuré pour remonter le fagot au grenier à foin...

Navigation