Droit de fauche et vétation

, par  agnouede , popularité : 3%

Parce qu’il était nécessaire de légiférer encore et encore, de renouveler des interdits, voici un intéressant texte à propos du droit de fauche dans la montagne de Viscos entre deux pics.....

Viscos
Vétation du broueilh et faculté de faucher pour la communauté de Viscos.

Lâ ??an mil six cent nonante le 20 avril en la ville de Luz à midi régnant Louis 14 â ?¦ en leurs personnes Franà§ois Vergé et Vincent Pène consuls de Viscos, Raymond J Sempé, Mathieu du Ley, B Casaux, Augustin Soubirou, Nicolas Destrade, barthelemy Dabbadie, André Nogué, Martin Cazanabe, Pierre Casaubon, Barthemy Castaigné tous manants et habitants du lieu de Viscos en vallée de Barège, lesquelsâ ?¦ de leurs grés et volontés en conséquence des délibérations quâ ??ils ont dit avoir prise pour raisons de ce â ?¦ depuis mémoire non contraires leurs auteurs avaient vetté le broueilh du dit lieu pour lâ ??utilité publique des dits habitants depuis la fàªte de St Barnabé jusquâ ??à la fàªte suivante veille de St Barthelémy les dits broueilh et endroits qui les composent étant en propre aux dits habitants et communaux de Viscos lequel prend les limites au Sarrat dâ ??Arpadon [voir cadastre actuel « Arpadous  » entre le pic de Sarramouset et le Pic de Piquét 1963 m] jusques au bout des Entortes, de là anam au pied du torm de St Pé [voir cadastre « chemin rural du Tourm  »], et de là au pied de lalia dessus de Casanabe [voir cadastre actuel « Alias  »], allant au passadé de bié [au sentier] jusques au pied du pré du bois de Laffon appellé Tournarisse [voir cadastre « Prat det Bosc  » ? ]jusquâ ??au sommet et confrontant de la terre de Cautarès , et bien que la vétation ait été obtenu sans nul trouble ni contravention et que les habitants considèrent la grande utilité et avantages quâ ??ils en recevront â ?¦ feu acte passé, et de nouveaux consentements et attendu que les dits habitants nâ ??ont pas de pà¢turage nécessaire pour lâ ??entretien de leurs bestiaux et que dans le district des dits limites il y a du terrain pour pouvoir faucher , et par eux arràªté et convenu quâ ??un homme de chaque maison du lieu de Viscos pendant cinq jours seulement pourra allé faucher aux endroits du Pic Bossu [Pic du Viscos], ensemble à lâ ??endroit appellé Ilhanere et aux endroits depuis le ruisseau du dit Ilhanere [Ruisseau de Guille Nère] qui vient à la courade de Cautarès, jusque au ruisseau de Sarramosez [voir cadastre ruisseau de Sarraméa sous le Soum de Piquét 1963 m] et au pied du pic de lapaqua [le Soum de Piquét 1963 m ? ].
Et de temps en temps pour faucher aux dits endroits prendra son commencement le 11 aoà »t et non plus tà´t.
Et ne sera permis à aucun des habitants de couper lâ ??herbe en lâ ??endroit o๠les vaches puissent aller, aux clauses expresses que les deux endroits de pic de Bossu et Ilhanère seront divisés en ous ? et fauché alternativement . Cela veut dire que lâ ??année o๠quâ ??on fauchera dans lâ ??un on ne pourra faucher dans lâ ??autre. Et quâ ??au dessus des susdites limites, lâ ??entrée des bestiaux sera la veille de la Saint Barthelemy jusques à la veille de ND de Septembre de la màªme année.
Et parce que le dit Abbadie a un germ contigu à la limite du brouiel appellé Bordila [Bourdilla, parcelle 448 cadastre actuel], comme aussi que les dits Estrade et Soubirou en lâ ??endroit de Bralhouge [voir cadastre chemin dâ ??Arrouyé ? ] est donné la faculté à ceux-là de gistre avec le bétail à laine et chèvres tant seulement en baugnères ? aux dites terres à condition toutefois quâ ??en passant et repassant par les endroits vettés ils ne pourront arràªter leurs bestiaux ni les faire dépaitre.
Est porté au préjudice à payne (amande) de 5 écus petits payables pour chacun des contrevenants et à chaque fois quâ ??ils contreviendront. Et pareille payne (amande) sera payé par ceux qui iront faucher avant le jour ou qui faucheront au-delà des cinq jours. Comme aussi au cas o๠il mènera du bétail â ?¦ ou quâ ??il entra au brouielh avant le juste terme, laquelle somme sera payée par chacun des contrevenants et sera au profit de la dite communautés lesquelles clauses et conditions â ?¦.sont acceptées par les sus dits habitantsâ ?¦.
Témoins : Armel Moré pbre (pràªtre) et curé des lieux de Visos et Sassis ; Jean Crampe de Visos, Jean Cardade laboureur du lieu Jean darnaud laboureur de Sassisâ ?¦ Barthelemy Abbadieâ ?¦

Source : Archives Départementales des Hautes-Pyrénes, cote 3E14, notaire Maruquette, année 1690.

Navigation

Brèves Toutes les brèves