Viscos aujourd’hui Le défrichement en pays Toy

, par  agnouede , popularité : 5%

Un article de la Dépàªche (03/10/2012) signale un programme de défrichement pour limiter les effets de lâ ??abandon des parcelles agricoles.

On peut lire :

"Celle de jeudi avait lieu en pays Toy, à Viscos, petit village qui est un excellent exemple de réouverture du milieu. Viscos comptait encore 8 agriculteurs en 1980. Il n’y en avait plus aucun en 2000. Résultat, une fermeture totale du milieu autour du village qui, outre les problèmes déjà abordés, constitue aussi un risque en cas d’incendie, et est préjudiciable au tourisme. La municipalité de Guy Lonca a donc saisi le problème à bras-le-corps. Elle a racheté des terres autour du village, organisé des accès pour pouvoir faucher, défricher, les terrains, et remis en place un jeune agriculteur à qui ces terres ont été confiées ainsi que des terrains privés après accord des propriétaires. L’opération n’est toutefois pas finie car Viscos défriche et nettoie de nouvelles parcelles au-dessus du village, ce qui devrait aussi permettre de donner un meilleur ensoleillement à celui-ci. C’est là que l’on a pu assister d’ailleurs à l’utilisation d’un matériel spécifique à ce genre de travail mais l’expérience montre qu’il ne faut pas en rester là et bien vite remettre du bétail sous peine que tout repousse encore plus vite. Il y a eu en la matière d’ailleurs quelques petits ratés, mais c’est aussi des échecs que naà®t la réussite et le cas Viscos servira probablement beaucoup à ceux qui se lanceraient dans cette tà¢che."

A relirele droit de fauche et de pacage en 1690 pour la communauté de Viscos...

Un document Diagnostic territorial du pays Toy de la Chambre d’Agriculture du 65 avec l’exemple de Viscos pour la fermeture du paysage.

Navigation

Brèves Toutes les brèves