Pâturages de Goriz 2014 et 2018

, par  agnouede , popularité : 3%

2018
Traversée des plaines de Carriata, Millaris avec descente du troupeau de Fanlo  ??? entendu un sifflement , berger non loin pas vu .
Et vidéo à consulter

Puis au refuge de Goriz, troupeau oreilles noires le lendemain mercredi 8/08/18

2018 : voir LCI 31/07/2018 Angelo a 69 ans et Ramon 74 ans (tee-shirt Fanlo) Noguero Bernad, maison Garcés de Fanlo merci Marquis Philippe

- une page sur les deux frères en 2009

2014
Une nuit à Goriz le 14/08/2014, avec au loin le troupeau du berger Garcès , mais également vers 8H un gros troupeau mené par un autre berger, on dirait, traversant la plaine de Millaris....superbe !!!

Enfin, nous avons , enfin trouvé la cabane Inférieure de Goriz o๠dormit Lady Lister et d’autres Pyrénéistes.....
Impossible de trouver la cabane supérieure dont parle Schrader....

Un autre abri le long de la faja Luenga.....Il existait aussi la grotte de Garcès avant la construction du refuge , o๠une source sourd....pas trouvée.....bref, beaucoup d’abris temporaires pour suivre le cheminement de ces gros troupeaux venus par le Cuello Gordo de Nérin...

Deux nuits au refuge de Goriz les 6 et 7 aoà »t 2013 avec en arrivant depuis le col supérieur le troupeau de brebis et de chèvres aragonaises....

D’après nos informations, il s’agit des bàªtes d’ Aurélio Noguero Bernad, maison Garcés de Fanlo . La race des moutons est la Churra Tensina..

Dans cette famille de Fanlo : d’après la page Facebook suivante :

"Ils étaient 6 (4 hommes et 2 femmes) frères, dont 3 ont consacré leur vie à la transhumance des moutons (maintenant, ils sont seulement Aurelio et Ramon, Pelayo, le plus grand nous a laissé il y a quelques années). En 1997, j’ai eu la chance de participer dans le cycle de la transhumance et marqué un avant et un après dans la faà§on de guider ma vie... "

Dans le refuge, des photos de transhumances dans les années 50 quand le refuge était à destination pastorale...
Il existe aussi des clichés chez Ledormeur .....au musée Pyrénéen, dans la base Gaussen.
Par contre, impossible de localiser les deux cabanes de Gaulis.....à mon grand regret... comme d’autres avant moi

Base Henri Gaussen
http://www-sv.cict.fr/cgi-bin/gaussen/uncgi/ref

L’activité pastorale importante du secteur n’échappe pas à Russell : « les cabanes misérables de Gaulis, que les bergers avaient déjà quittées.  ». Deux guides mentionnent les dates d’occupation de la cabane de Gaulis. Le guide Joanne de 1888 note : « occupée du 20 juillet au 8 septembre  ». Un autre édité par le Syndicat d’initiative de Luz Saint Sauveur dans les années 1910 précise : « la cabane de Gaulis, o๠il faut passer la nuit du premier jour est habitée par des bergers espagnols du 15 juillet au 5 septembre.  ». Enfin, la présence de prédateurs est avérée dans les récits, les loups et autres ours présentent une réelle menace pour les animaux domestiques, en particulier dans les années 1875. Pourtant, l’activité pastorale perdure sur le plateau de Goriz, elle est visible sur un cliché photographique d’Henri Gaussen daté du 6 aoà »t 1929 o๠l’on distingue des moutons à l’Ouest du « refuge abri  » de l’époque.

Refuge de Goriz

Navigation