Réintroduction de bouquetins ibériques

dimanche 17 septembre 2017
par  agnouede
popularité : 14%

Le programme de réintroductions engagé, saluons-le !

Un événement historique pour la faune des Pyrénées

Informations sur les lâchers ...

- 16 septembre 2017 !
Samedi 16 septembre 2017, le Parc national des Pyrénées invite les amoureux de la nature, petits et grands, à un nouveau lâcher de bouquetins ibériques.
Venus de Sierra de Guadarrama en Espagne, ces ongulés emblématiques viendront conforter la population de plus de 80 individus qui évoluent désormais parfaitement sur le territoire du Parc national comme en atteste la dernière saison de reproduction fructueuse (19 cabris).


Nouveau lâcher de bouquetins dans les Hautes-Pyrénées

Rendez-vous est pris le samedi 16 septembre 2017 à 8 heures 30 au quartier pastoral de l’Estibe sur le territoire de la commune de Luz Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées).

- 11 mai 2017 !
Les premiers cabris de bouquetins 2017 sont nés !
« Trois ! » s’écrit Manon, stagiaire au Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises.

- Cauterets .10/05/2017
Les deux cabris jumeaux se portent à merveille, suivant d’un pas hésitant leur maman, Sofia, femelle d’expérience de dix ans, réintroduite en août 2015 au Pont d’Espagne

Un nouveau site Bouquetins au jour le jour  : Actuellement on compte 70 bouquetins ibériques dans le Parc National des Pyrénées

- Ce mercredi soir, dix nouveaux bouquetins ibériques seront lâchés dans la commune de Gèdre au col de Ripeyre,02/11/2016

- - 18 octobre : état population Un cabri, le 20ème de l’année 2016, a été aperçu par un randonneur dans le massif du Montcalm en Ariège.

- 01 octobre : état population 10 petits, 2 st morts

- 23 juillet 2016 : état population

A ce jour 10 naissances de Bouquetins ibériques dont 8 cabris évoluant parfaitement aux côtés de leur maman.

- 15 juillet 2016 : état population

"Trois noyaux constituent l’ensemble de la population dans les Pyrénées. L’un récent constitué d’une dizaine d’individus dans le secteur de Gavarnie, l’autre dans le Couserans en Ariège qui compte également une 60 aine d’individus.

Le printemps 2016 a été un bon cru pour la famille des Bouquetins ibériques. Le Parc National des Pyrénées a enregistré 9 naissances intervenues entre mai et juin derniers. Deux cabris sont malheureusement décédés, effet de la sélection naturelle. La population est à ce jour estimée à environ 70 individus.
Les mois de Mai et de Juin correspondent à la période des naissances chez les ongulés. Avec 9 naissances naturelles, moins deux décès la population des bouquetins ibériques implantée dans le Parc national des Pyrénées s’accroît à un bon rythme. A ce jour, et avant de prochaines réintroductions, un peu plus de 70 individus évoluent désormais essentiellement dans une zone couvrant le Péguère et le Soum de Grum/Barbat et le lac d’Estaing. Jean-Paul Crampe
La reproduction naturelle ainsi que les apports d’individus venus de la sierra de Guadarrama en Espagne doivent atteindre 200 bouquetins pour que leur survie soit assurée de façon pérenne".

-  13 mai  : naissance d’un bébé

-  Mardi 26 avril 11 bouquetins venus d’Espagne ont été relâchés dans le Parc Naturel des Pyrénées Ariégeoises au-dessus d’Aulus-les-Bains. Les 5 femelles et 6 mâles viennent ainsi compléter le noyau ariégeois de la population.

-  08 Avril 2016 l’article du 14/04/2016

6 animaux, 3 mâles et 3 femelles ont donc détallé dès leur cage ouverte et sont dispersés dans leur nouvel environnement.


La réintroduction du bouquetin se poursuit dans les Hautes-Pyrénées

Il vous donne rendez-vous le 8 avril prochain pour un nouveau lâcher sur le site de Gèdre-Dessus : « Le grand public est invité à 18 h 15 pour y assister. Afin d’accéder au site du lâcher, la montée se fera à pied depuis le stationnement au parking de Gèdre, environ vingt minutes de marche ». Prévoir chaussures et vêtements adéquats.
Dix bouquetins ibériques seront lâchés. Ce secteur a été choisi car il est favorable à cet animal emblématique.
Le premier lâcher effectué au pays Toy se fera en présence des élèves des écoles maternelles et primaires de Barèges, Esquièze-Sère, Gèdre et Luz-Saint-Sauveur, ainsi que du collège des 3 Vallées de Luz-Saint-Sauveur.,01/08/2016

-  Avril 2016 lâcher confirmé à Gavarnie/ Gèdre :au Barada initialement prévu ???. Bref, dans le secteur en tous cas

"10 bouquetins venus de Sierra de Guadarrama (Espagne) viendront peupler les hauteurs de Luz Saint-Sauveur (Gèdre).
Avec ce nouveau lieu, un autre territoire sera progressivement investi par l’espèce qui pourra à terme se mélanger avec la soixantaine d’individus qui circulent au-dessus de Cauterets et vers l’Espagne."

-  Printemps 2016  : bientôt un lâcher au Barada

Un premier bilan décembre 2015
"Le plan de réintroduction des bouquetins dans le massif des Pyrénées se porte bien. En dix-huit mois, 63 bouquetins sont venus peupler les hauteurs de Cauterets. Une cinquantaine d’animaux circule dans le Couserans Ariégeois. En 2016, un troisième noyau sera créé dans la vallée de Luz Saint-Sauveur".

"Dans les Hautes-Pyrénées, trente-huit femelles et vingt-cinq mâles, constituent désormais un noyau d’individus qui sont surveillés par les agents du Parc national ds Pyrénées, grâce notamment à des systèmes de localisation GPS installés sur les individus avant le lâcher. Tous les individus sont facilement identifiables grâce à des marques visuelles (codification couleur individuelle : colliers et/ou tags auriculaires) excepté la petite Chiva née en mai dernier. La surveillance visuelle des gardes permet entre autres d’étudier et de surveiller les comportements des animaux et de contrôler leur bonne adaptation. Aux dernières nouvelles des groupes de mâles, se sont constitués dès la fin de l’été 2015. Les bouquetins se sont principalement déployés sur les massifs de Péguère, du Barbat et du Piarrouy." France 3 12/12/2015

- 4° lâcher : 22/04/2015 : 10 bouquetins dans le cirque de Cagateille

- 3° lâcher : 04/avril /2015
"Après une première réintroduction, l’été dernier, le retour des bouquetins se poursuit. Neuf nouveaux spécimens ont été rendus à la liberté pyrénéenne sous les yeux des enfants de la vallée de Cauterets". 04/04/2015

Ils étaient neuf à être attendus avec une grande impatience sur le plateau du Clot au Pont-d’Espagne.

- Deuxième lâcher de bouquetins à Cauterets,trois de plus au 20/07/2014

Mme Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, dit "non ".... voir article 20/07/2014

- l’article de Louis Dollo, très synthétique et de superbes photos

- Nouveau lâcher en Ariège selon Louis Dollo

"Nous apprenons qu’un nouveau lâcher de 8 à 10 bouquetins ibériques est prévu mercredi 30 juillet entre 19h00 et 20h00 au cirque de Cagateille au-dessus d’Ustou au terminus de la piste.Contrairement au premier lâcher réalisé à Cauterets dans les Hautes-Pyrénées dans le Parc National qui avait été fait dans une quasi clandestinité, celui-ci, sera réalisé par le Parc Naturel Régional (PNR) des Pyrénées ariègeoise. Selon nos informations, il sera ouvert au public..."

- Décès d’une femelle en Ariège, chaos thermique, 22/08/2014, France 3 Régions

- " Et de 5 ! Le bouquetin ibérique s’installe durablement côté français. Ce vendredi 10 octobre, 8 nouveaux bouquetins dont 6 mâles et 2 femelles seront lâchés au Pont d’Espagne au dessus de Cauterets dans les Hautes-Pyrénées. Une cinquième réintroduction qui vient compléter celles des 10 juillet et 19 juillet dans les Hautes-Pyrénées et du 30 juillet et du 13 août dans les Pyrénées Ariègeoises".10/10/2014 France 3",

"Combien de bouquetins dans le massif ?

Le 10 juillet 2014, neuf premiers bouquetins (6 mâles et 3 femelles) importés de la sierra de La Pedriza dans le Parc national de Guadarrama près de Madrid, ont été lâchés dans leur nouveau territoire pyrénéen. Cela se passait au Clot, près du Pont d’Espagne, au cœur du Parc national des Pyrénées.
Le 19 juillet 3 autres bouquetins (2 mâles et 1 femelle) étaient lâchés à leur tour , en présence de madame la Ministre de l’environnement, Ségolène Royal.
Le 30 juillet , 11 bouquetins ibériques ont été réintroduits sur le territoire du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, à Ustou au pied du cirque sauvage de Cagateille.
Le 13 août, 11 nouveaux bouquetins ont été lâchés depuis Ustou portant à 22 le nombre d’individus réintroduits dans l’Ariège (ce sont 13 femelles et 9 mâles, capturés dans les sierras du centre de l’Espagne). Parmi les individus ariégeois, l’un d’entre eux n’a pas survécu. Il aurait été victime d’un choc thermique.
Actuellement, 33 bouquetins circulent dans le massif, répartis dans deux zones géographiques distinctes, au dessus du Pont d’Espagne (Cauterets) et au pied du cirque de Cagateille dans l’Ariège. Avec ce nouveau lâcher la population devrait atteindre les 41 individus." source F3

D’après Louis Dollo sur Kairn :

"Selon une information, ou plus précisément une fuite, du Ministère de l’écologie, hier soir a eu lieu sur le secteur de Cauterets dans les Hautes-Pyrénées un lâcher de 10 bouquetins ibériques (nombre à confirmer) dans la plus totale discrétion.Nous notons par ailleurs quelques changements au sein du Parc National sur ce secteur : Marc Empain prend la direction du secteur de Cauterets du PNP et Jean-Paul Crampe serait chargé du suivi des bouquetins..."

Bibliographie :

A lire sur le bouquetin en ligne

- Approbation du plan de restauration du Bouquetin (Capra pyrenaica) dans les Pyrénées Françaises 2014-2022.

- Fiche signalétique bouquetin ibérique

- Article du Monde.....24/11/2012

- Note sur une Série de Crânes de Mammifères des Pyrénées, , Maurice Gourdon. Bulletin de la Société des Sciences Naturelles de l’Ouest de la France
2 BULL. SOC. se. NAT. OUEST. — 2* SÉR., T. VIII

- BOURNETON, A. Les chasseurs britanniques dans les Pyrénées et leurs chasses au grand gibier : ours, isards, bouquetins.Pyrénées, n°246, 04/2011, pp.5-23.