S

, par  agnouede , popularité : 19%

Les éleveurs d’Aveyron et de Lozère, qui ont rencontré la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, afin d’évoquer la problématique du loup, ne sont pas repartis bredouilles. La ministre a consenti à la création d’une brigade d’abattage.
Source France 3

Depuis des semaines, ils attendaient cette rencontre.
Excédés par les attaques de loups sur leurs troupeaux, les éleveurs de l’Aveyron et de Lozère avaient demandé un rendez-vous en urgence à la ministre de l’environnement Ségolène Royal.
Le 14 juillet, ils avaient manifesté sur le viaduc de Millau, bloquant une partie du trafic, au lendemain d’une nouvelle attaque.

La rencontre a eu lieu lundi 25 juillet et elle n’est pas infructueuse, màªme si les éleveurs se disent prudents.
La ministre en effet a validé la création de brigade d’abattage. Celle-ci sera composée d’agents titulaires du permis chasse qui viendront en appui des éleveurs touchés par les attaques.
La brigade anti-loup pourraient intervenir sur le terrain d’ici environ trois semaines.

Ségolène Royal a également évoqué l’autorisation des tirs de défense. Les éleveurs, quant à eux, attendent encore de la ministre une augmentation des prélèvements du prédateur dans la nature

Navigation