En ligne sur Gallica de Michel Sauvée

, par  agnouede , popularité : 8%

L’intéràªt du complément validé le 28 octobre 1768, nous apporte un nombre important de noms de vieilles familles qui existent encore... Hormis les désignations des personnes, il s’agit du "procès-verbal des coutumes de la vallée de Barège, Lavedan, etc... en résumé du Comté de Bigorre.

cet ouvrage complémentaire se trouve sur le site Gallica, il comprend environ 50 pages.
http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k6517995f.r=

Un autre ouvrage intitulé : Explication des coutumes de la vallée de Barège" homologué par le Parlement de Toulouse en date du :17 janvier 1769.
http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k57813571.r=Coutumes%20du%20Pays%20et%20Comt%C3%A9%20de%20Bigorre?rk=42918 ;4

Il est bon de rappeler, que ces dites "Coutumes", relèvent des anciens "fors de Bigorre" qui furent reconnues par Cherles VII, reconduites par Henri IV, mais les historiens ne connaissent pas l’origine exacte, qui devait certainement exister avant la création du "Comté de Bigorre", soit avant Donat-Loup que nous connaissons en l’an 826.

Bonne lecture à tous. Jean-Franà§ois, Roger BARRERE-GONDRIN

"
C’est sous le titre " Coutumes du Pays et Comté de Bigorre " que sont mentionnés, en 69 feuillets manuscrits, les textes qui s’y rapportent.

Rédigée en 1670 en la maison de ville de Luz en Barèges, sous l’appelation " Coutumes de la Vallée de Barèges ", elle s’est vue adjoindre, en 1704, une extension pour le Lavedan, la Ville de Lourdes, le pays de Rivière Ousse, les lieux de Saux, Adé et Ossun, le marquisat de Bénac et la Baronnie des Angles.

Enfin, un complément, rédigé le 8 juin 1768, a été homologué en 1769.

Les articles de cette coutume on été consignés par écrit, selon le commun usage de tout temps observé dans les familles particulières, " pour éviter tout désordre à l’avenir et entretenir le repos des familles ".

Michel Sauvée

Navigation

Brèves Toutes les brèves