Four à chaux deth Ga à l’Agnou

, par  agnouede , popularité : 8%

Le four à chaux deth Ga

Au lieu dit ela moà¹le deth Ga, près des terrains ensoleillés de la Soulà¢gnère, la mention « four à chaux  » est clairement indiquée.

Nous retrouvons cette désignation dans le procès verbal dressant les limites de la commune de Luz en 1831.

« [La] ligne divisoire est formée par [le Barrancou ou ruisseau de Lassariou] en remontant son cours jusquâ ??à la rencontre du chemin de Lassariou ; la ligne divisoire est ensuite formée par ce chemin en se dirigeant vers le nord et décrit différents sinuosités, [il] aboutit au four à chaux dit de Ga.  » (sic)
Aucun souvenir concernant lâ ??utilisation de ce four nâ ??est parvenu jusquâ ??à nous.

Henri Cazaux-Lapeyre signale toutefois une fosse creusée à màªme le sol. Il peut sâ ??agir de la partie haute du four o๠lâ ??on disposait les pierres destinées à la combustion.
La proximité de lâ ??eau permet de penser quâ ??il sâ ??agissait de « chaux fraà®chement éteinte  » destinée à la « fabrication de mortiers  » pour la construction de murs (cf note).
Par contre, dans une documentation concernant les fours à chaux, on précise que :
« Les fours à chaux se situent généralement à proximité d’une carrière o๠l’on exploite un calcaire de bonne qualité et sont autant que possible proche d’une foràªt o๠se trouve le combustible nécessaire en grande quantité.  »
Le bois provenait peut-àªtre de la sapinière de Horgues. Mais, o๠se trouvait la carrière ?

A suivre...

Source :
Site : http://www.stgeorge.ch/f/st-george/a-visiter/four-a-chaux.asp

Publication "Restauration Bà¢tir" réalisée sur mandat des Services cantonaux chargés de la protection du patrimoine - Sept. 2001. (Avec lâ ??aimable autorisation des auteurs du site).

Navigation

Brèves Toutes les brèves