Lundi au Lat Gran

, par  agnouede , popularité : 3%

Lundi 20 octobre , Jean monte avec ses deux colleys à la Hougarouze, il casse la croûte, regarde satisfait les travaux d’amélioration.... Puis, il monte au coueyla de Oeyls, monte au Lat Gran, presque sous la croix. "Le chemin est long pour y arriver" précise-t-il ! Là-haut, il retrouve ses brebis dont les deux cloches qu’il n’avait pas vu la fois précedante. Il pointe le nez vers Bassia et Bernazaou. Il commence à redescendre, les brebis boivent à la source qui coule à un débit moins important que cet été. Il les laisse pacager tranquillement. Une seule brebis manque à l’appel... Puis, il commence la descente par Ayouadisse , plateau envahi d’herbes folles. Les brebis le font même tomber, heureusement le sac à dos amorti le "choc". A l’alat de Santam envahi de fougères, elles rejoignent le couloir d’avalanche dégagé par nos soins cet été, puis, elles déguerpissent vers Arméntiu. Jean les laisse pacager longuement, boire à la source du Pouey. Puis, la dernière descente s’amorce jusqu’à la maison où deux d’entre elles rejoignent leurs broutards ramenés de Coumély. Elles boivent à nouveau et passent la nuit au Cap déth camp. La barrière est prête, ce sera pour mardi matin. Car comme dit Jean , "la saison est avancée", il était temps d’aller les chercher et de les faire fertiliser les prés. Jean est content, sa journée a été bien remplie et très satisfaisante, il peut dormir tranquille.... Bravo papi !

Navigation