Transhumance 22-23 mai 2008

, par  agnouede , popularité : 3%

Emile et Jean montés au coueyla de Oeyls ont rassemblé les 114 brebis et leurs agneaux sans problème.
A la différence de l’an passé, le temps est clair.
Ils sont rentrés à 16H.
Le lendemain, à 11H15, le camion est pràªt à Saint-Sauveur.
Les compères sont assis sur le canapé.
Les brebis descendent " a hum" et gagnent leur transporteur.
Dans le mouvement, un agneau se crève l’oeil, le malheureux ne sera pas du voyage.
Comme la Piguéto cantonnée dans le bargas de la grange, après avoir freiné des quatre fers, comprenant qu’il se tramait quelque chose à son propos.

Aujourd’hui, il pleut des cordes, mais nos 114+3 (les comptes de Jean sont impénétrables) commencent tranquillement la saison.

Me voilà rassurée, après avoir redouté le passage de l’ours signalé au Lisey ainsi qu’une prédation par "fauve" à Buderaous.

Navigation